Actualité

Ils y étaient : retour sur les lauréats des Trophées de l’économie normande 2017.

Publié le 23 mai 2017

 

 

Organisée par l’AD Normandie à l’occasion de son premier anniversaire, la remise des Trophées de l’Economie normande s’est déroulée le 10 mai 2017 à l’Opéra de Rouen.

Au cours de la soirée, 7 Trophées ont été remis aux lauréats de cette première édition récompensant les entreprises normandes innovantes : le Prix Création, le Prix Innovation, le Prix Développement, le Prix Enjeux de demain, le Prix Made in Normandie, Femme de l’économie normande et le Trophée d’honneur.

À cette occasion, les grands gagnants des Trophées de l’Economie normande ont pu témoigner de leur reconnaissance et du tremplin que ces prix représentent pour leurs entreprises.

 

Selon Alain Dulac, dirigeant de l’entreprise FACTEM lauréate du Trophée de l’Économie normande dans la catégorie « Développement », présente sur le marché des détecteurs industriels et de l’acoustique avec la conception de casques de protection pour les professionnels, ce prix représente « une récompense pour le passé et un encouragement pour l’avenir ». Il y voit une récompense du travail étalé sur 6 ans et une motivation pour le futur. L’entreprise souhaite également réinvestir la dotation financière dans les équipements de Recherche et Développement ainsi que dans l’appareil productif.

Hélène Goujou, dirigeante de l’entreprise DIGNITUDE, lauréate de « Femme de l’économie normande », entreprise spécialisée dans la confection de vêtements pour les personnes ayant des problèmes de mobilité dont le souhait est de préserver leur autonomie et leur estime de soi, estime que ce prix apporte « crédibilité et reconnaissance » par les collectivités et l’Etat qui font confiance à l’entreprise. Elle souhaite investir la dotation dans le prototypage et dans le développement de la communication notamment par la réalisation prochaine d’un site marchand.

Pour Dominique Doucet, dirigeant de l’entreprise PETIT BONHEUR DE NORMANDIE lauréate de la distinction « Création » faisant le lien entre le savoir-faire boulanger normand et le Japon, ce prix « donne envie d’aller encore plus loin encore plus vite ». Ce prix est une reconnaissance appréciée par les Japonais, ce qui permettra à l’entreprise d’être toujours plus sollicitée. L’entreprise souhaite à l’avenir s’exporter en Corée du Sud et aux Etats-Unis, investir dans du matériel et recruter de nouveaux éléments.

Pour l’entreprise ONIP, lauréate de la catégorie « Innovation » par sa production de peinture neutralisant les mauvaises odeurs, et son dirigeant Patrick Verlhac, ce Trophée représente un « honneur » et une « reconnaissance » pour le tiers de l’entreprise travaillant en permanence sur l’innovation grâce à un laboratoire en Recherche et Développement. L’entreprise est fière de la visibilité que ce prix lui apporte afin de communiquer davantage sur la production de cette exclusivité mondiale brevetée. À l’avenir ONIP souhaite investir la dotation financière de 10 000 euros, allouée à chaque entreprise lauréate, dans la communication et la recherche pour l’innovation.

Catherine et Jean-Philippe Cousin de l’entreprise FILT, entreprise productrice de filets lauréate de la catégorie « Made in Normandie », se disent « très fiers de cette reconnaissance d’un savoir-faire, d’une équipe, de l’histoire de l’entreprise ». Ils estiment que ce prix permet de « porter les valeurs et l’image de la Normandie dans le monde » et donc engendrer des retombées touristiques sur la région. Forts de la reconnaissance par leurs pairs, ils souhaitent maintenant vendre davantage en Asie et investir la dotation financière dans un stand pour un salon à Tokyo, dans le but d’améliorer leur visibilité.

Pour finir, le dirigeant de l’entreprise CETTEFAMILLE, spécialisée dans l’insertion de personnes âgées au sein de familles pour conserver un lien social et lauréate du prix « Enjeux de demain », Paul-Alexis Racine Jourdren, voit en cette récompense la reconnaissance de son travail par ses pairs ainsi que par le milieu politique, soutien indispensable pour accompagner l’entreprise dans sa volonté de faire changer les choses. Il espère ainsi une répercussion positive de son action sur les territoires. L’entreprise souhaite à l’avenir exporter son modèle et investir la dotation de 10 000 euros en études de marché dans le but de s’implanter dans un pays du sud de l’Europe tel que l’Espagne ou l’Italie.

 

Découvrez également

La Région Normandie soutient Malkyrs studio via son nouveau fonds d’investissement « Normandie participations »

  Le nouveau fond régional « Normandie participations » est opérationnel Le fond régional « Normandie participations » réalise son…

Lire la suite

L’Agence de Développement pour la Normandie en course pour la Norlanda’s Cup 2016 !

La Norlanda’s Cup est une régate de voile inter-entreprises innovante, organisée à 2 minutes du centre-ville de Caen par le club…

Lire la suite