Actualité

Signature du contrat de filière : La logistique, pilier structurant de l’économie normande

Publié le 13 janvier 2017

Jeudi 13 janvier, Sophie Gaugain, 1ere Vice-Présidente de la Région Normandie en charge du développement économique et du soutien aux entreprises, Alain Verna, Président de Logistique Seine Normandie (LSN) et Olivier Maurel, Président de Nov@log, ont signé, au Port center du Havre, le contrat de filière logistique 2017-2019.
Ce contrat fixe les objectifs et le plan d’actions que la Région et les acteurs de la filière ont décidé de porter ensemble pour les 3 ans à venir afin de conforter les activités logistiques sur le territoire normand, en particulier au sein de la vallée de la Seine. Au total, la Région apportera un soutien à hauteur de 3,152 millions d’euros au secteur logistique pour les trois prochaines années. Il s’agit du cinquième contrat d’objectifs que la Région signe avec une filière, après ceux concernant l’aéronautique, l’agroalimentaire, l’automobile et la construction.

« La Normandie dispose d’atouts logistiques uniques en France avec le port du Havre, 1er port français pour le trafic conteneurs et 1er port pour le commerce extérieur de la France, le port de Rouen, 1er port français pour les céréales et le papier, le port de Caen, 1er port transmanche de la manche ouest, sans oublier, Cherbourg, Dieppe et Fécamp. La forte attractivité de cette filière place la Normandie en tête des plus grandes régions françaises Elle représente 6,5 % de l’emploi salarié, soit plus de 2 280 établissements, 55 500 salariés et un chiffre d’affaire de plus de 3 milliards d’euros. Les enjeux sont stratégiques pour notre territoire qui doit rester une référence en la matière. C’est pourquoi, nous souhaitons aider la filière logistique à mieux se structurer et soutenir son développement.» a déclaré Sophie Gaugain, 1ere Vice-Présidente de la Région Normandie en charge du développement économique et du soutien aux entreprises.

La Région a confié à l’association Logistique Seine Normandie (LSN) et au pôle de compétitivité Nov@log – qui fédèrent plus de 200 acteurs du transport et de la logistique en Normandie – la responsabilité de déployer les actions du contrat d’objectifs 2017-2019, en lien avec l’Agence de Développement pour la Normandie (ADN).

 

signature 3

 

Ce plan d’actions propose de maintenir et d’amplifier le potentiel régional autour de 5 axes :
1) Booster le business
2) Développer la performance logistique durable
3) Initier des projets logistiques innovants
4) Doper l’export et l’internationalisation des entreprises
5) Accroître l’attractivité de la filière et du territoire

En outre, afin de maximiser le potentiel normand, le contrat de secteur s’appuiera sur les synergies avec l’Ile-de-France, qui est intégrée dans le périmètre géographique du pôle Nov@log. En effet, au sein de la vallée de la Seine cohabitent centres de productions et centres de décisions de toute la supply-chain. L’objectif est d’engager une dynamique commune d’attractivité, de développement d’activités nouvelles et de projets innovants créateurs d’emplois.
Le renforcement des coopérations entre LSN et Nov@log  permettra, par ailleurs, de tirer profit de la complémentarité des réseaux d’adhérents et des périmètres d’action des deux organisations, tant sur le territoire régional qu’en France et à l’international. Les deux structures pourraient fusionner au terme du contrat d’objectifs en fonction de la politique qui sera définie par l’Etat en matière de stratégie des pôles de compétitivité (Nov@log étant un pôle de compétitivité).
Ce programme d’actions se traduit par un budget global de 7,5 millions d’euros pour trois ans auquel s’ajoutent les soutiens directs apportées aux entreprises au titre des dispositifs « Impulsion Conseil » et « Impulsion Export » qui eux sont  administrés par l’ADN, Agence de développement  pour la Normande

Quelques chiffres

• Chiffres-clés à l’échelle de la Normandie :
o 2 280 établissements employeurs de la filière logistique
o pour 55 500 salariés
o et 3,205 milliards de richesse générée / an
• Chiffres-clés à l’échelle de la Vallée de la Seine, territoire logistique de référence :
o 1er système logistique français, appuyé aux deux extrémités de son territoire sur les pôles majeurs constitués autour du Havre et de Roissy
o 128 millions de tonnes de trafics maritimes et fluviaux, soit un tiers du total de la France métropolitaine
o 640 km linéaires de rivage pour la façade maritime et 460 km de berges pour le cours de la Seine
o 14 000 hectares disponibles pour des implantations industrielles et logistiques

Découvrez également

Pari réussi pour le grand RDV des investisseurs !

Le RDV des Investisseurs qui regroupait le FFWD’Day, la présentation des 3 entreprises lauréates du concours French Tech Ticket et…

Lire la suite

La jeune Fintech Paytweak issue de FFWD boucle une levée de fonds de 700 000 €

Paytweak, Fintech innovante issue du programme d’accélération FFWD a développé une solution globale et inédite de paiement sécurisé par email…

Lire la suite