Le fil info

Protéger et soutenir

Financement de stages de formation en entreprises pour les jeunes diplômés

En juin, 18 000 jeunes normands ont quitté le système scolaire avec deux perspectives : pour certains une poursuite d’études possible, pour d’autres des difficultés d’insertion probables.

La Région va financer dès la fin du mois de novembre, 2 000 stages pour des jeunes ayant obtenu en juin 2020 leur diplôme de bac +2 à bac +5, afin de leur permettre d’effectuer une mission dans une entreprise, une collectivité ou une association. Ce stage sera complété par des modules de formation adaptés au profil de chaque stagiaire, d’une durée d'environ 5 semaines.

Objectifs de ce nouveau dispositif :
  • Permettre aux jeunes diplômés de garder une dynamique positive,
  • Permettre aux entreprises, associations ou collectivités de s’appuyer sur des compétences nouvellement validées,
  • Valoriser l’attractivité de l’emploi en région en mettant en relation des entreprises et des jeunes qui auraient pu être amenés à chercher ailleurs une solution.
Sur l'ensemble de cette période, le jeune aura le statut de stagiaire de la formation professionnelle et sera rémunéré par la Région. Il percevra 650 € par mois, somme à laquelle s'ajoute une aide à la mobilité de 50 à 250 € en fonction de la distance entre le lieu de résidence et le lieu du stage.

La Région de son côté accueillera de son côté une centaine de jeunes diplômés sur ses sites administratifs de Caen et Rouen.

Par ailleurs, la durée moyenne d'obtention d'un premier emploi augmente en 2020 par rapport à 2019 ou plus d'un étudiant sur trois trouvait son premier emploi avant la fin de sa formation, contre un étudiant sur quatre actuellement.

A noter : Une enquête réalisée par Walter People (filiale du groupe Robert Walter dédiée au recrutement) s'est intéressée aux conséquences de la crise sanitaire sur les jeunes diplômés, tant au niveau de leur recherche d'emploi que de leur état d'esprit. Plusieurs centaines de jeunes ayant moins de 3 ans d'expérience ont ainsi été interrogés en août dernier. Résultat, 70 % des sondés en recherche d'emploi depuis mars et qui le sont toujours considèrent que la crise a retardé ou empêché leur entrée dans la vie active. Seuls 16 % de ceux qui recherchaient un emploi depuis mars affirment l'avoir obtenu pendant la crise.

Publics cibles : Associations | Entreprises | Personnes physiques

Fonds d'investissement "Normandie Rebond"

Normandie Rebond a pour vocation de renforcer les fonds propres des PME et ETI dont le chiffre d’affaires est compris entre 5 et 150 millions d’€. Le fonds cible les entreprises dont la situation était saine avant la crise et intervient sur des tickets entre 1 et 3 M€.

Le fonds Normandie Rebond, dont la Région est le principal souscripteur via son fonds Normandie Participations, a été lancé le 30 octobre avec ses principaux partenaires bancaires : les deux caisses régionales du Crédit Agricole Normandie et Normandie Seine et la Caisse d’Épargne de Normandie

Une équipe dédiée vous accompagnera dans votre redéploiement : contact@normandierebond.fr

Publics cibles : Entreprises

Fonds National de Solidarité

[Actualisation suite au décret du 2/11/2020]

Le Fonds National de Solidarité [FNS] permet d’apporter, en subvention, des aides d’urgence pour les TPE les plus en difficulté.

Le volet 1 est élargi et le montant de l'aide mensuelle maximale est portée à 10 000 €. En conséquence le volet 2 est supprimé, sauf pour le cas spécifiques des discothèques.
  • Prolongation du volet 1 du Fonds de Solidarité jusqu'au 30 novembre 2020,
  • L'aide peut atteindre 10 000 € par mois (contre 1 500 € auparavant)*,
  • Entreprises éligibles jusqu'à 50 salariés (contre 20 auparavant),
  • Suppression des conditions de chiffres d'affaires ou de bénéfice (contre respectivement 2 M€ et 60 k€)
  • Entreprises créées avant le 31/08/2020 éligibles (contre le 10/03 auparavant),
  • Élargissement des secteurs en annexe 1 (nouveaux secteurs liés à l'événementiel, au tourisme,...) et 2 dit 1 bis,
  • Demandes à réaliser sur le site impots.gouv.fr, à compter du 20/11 pour le mois d'octobre et du 1/12 pour le mois de novembre.
* Le montant de l'aide versée dans le cadre du reconfinement est calculé différemment selon le mois considéré (septembre, octobre, novembre) et selon la situation de l'entreprise (fermée administrativement, dans une zone soumise à couvre-feu, appartenant aux secteurs CHR et connexes, ayant perdu plus de 50 % de chiffre d'affaires...).

Détails et modalités de calcul des aides sur : https://www.economie.gouv.fr/covid19-soutien-entreprises/fonds-de-solidarite-pour-les-tpe-independants-et-micro

 

Publics cibles : Entreprises

Guide des mesures “TOUS RÉUNIS"

Face à la crise sanitaire du COVID-19, l’AD Normandie a mis en place un guide des mesures en faveur du soutien aux entreprises normandes. On y retrouve tous les dispositifs COVID-19, une boite à outils pour les entreprises et tous les points de contacts utiles.

>> Télécharger le guide des mesures “TOUS RÉUNIS"

 

Impulsion Relance +

L’Impulsion Relance +, en partenariat avec la Banque des Territoires, intervient sous forme de prêt à taux zéro au bénéfice des petites entreprises et associations normandes.
Le prêt Impulsion Relance + permet de financer la trésorerie requise pour assurer la continuité de leur activité, tout en permettant la relance pour les plus impactées.

Prêt pouvant couvrir jusqu’à 100 % du besoin en fonds de roulement, dans la limite des plafonds ci-dessous :
Plafond (hors bonification) : 20 000 € pour les entreprises, et jusqu’à 30 000 € pour les structures juridiques associatives,
Plancher : 5 000 €,
Bonification des domaines d’activités suivants : activités touristiques, café/hôtel/restaurant, centres équins, secteur horticole, agriculture et pêche. Cette bonification permet d’augmenter le montant de l’aide régionale au-delà des plafonds mentionnés ci-dessus à hauteur de 5 000 € supplémentaires.

Le Fonds cible les petites entreprises, associations du secteur marchand et groupement d’employeurs associatifs, de 0 à 20 salariés, respectivement immatriculées ou dont le siège est situé en Normandie et ayant subi une perte de recettes ou de chiffres d’affaires supérieure ou égale à 30% directement liée à la crise sanitaire actuelle.

Pour en savoir plus, téléchargez le règlement.

La demande de prêt est à déposer sur la plateforme dédiée (dispositif « Fonds de Prêt Trésorerie »). Le dépôt de la demande se fait uniquement par voie dématérialisée.

Publics cibles : Associations | Entreprises

Impulsion Transition Numérique 

Les artisans et les commerçants sont particulièrement impactés par les mesures de reconfinement et se trouvent, pour beaucoup, en situation de fermeture administrative. Cette condition exacerbe leurs besoins en solutions numériques.

Afin de leur permettre de diversifier leur activité et de limiter leurs pertes en cette période délicate, la Région Normandie accompagne les artisans commerçants avec le dispositif Impulsion Transition Numérique.

Opérationnelle et simple à mobiliser, l’Impulsion Transition Numérique permet à ceux qui en font la demande de développer des solutions de e-commerce telles que la vente et la réservation en ligne et des services de click&collect.

D’un montant maximal de 50 % du cout total du projet, plafonné à 5000 €, l’entreprise doit déposer sa demande de subvention au titre de l’Impulsion Transition Numérique auprès de l’AD Normandie avant le démarrage du projet.

Posez toutes vos questions à cette adresse  : numeriquetpe@adnormandie.fr

Prêt Trésorerie Covid-19

Ce dispositif a été doté de 10 millions d’€ s’ajoutant aux crédits existants. Le prêt Trésorerie Covid-19 est un prêt à 0 % sans garantie. Il est mobilisable en contrepartie d’un prêt bancaire (dont le PGE) et remboursable sur 4 ans après un différé d’une année. Il est plafonné à 300 000 € selon la taille de l’entreprise.

Le dispositif « Prêt COVID Trésorerie » fait l’objet d’un cofinancement par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER).

Publics cibles : Entreprises