Actualité

Normandie AeroEspace structure ses travaux pour développer une filière Drones sur le territoire normand

Publié le 11 février 2019

Dans le cadre de ses travaux sur les drones, Normandie AeroEspace (NAE) structure une feuille de route et soutient son déploiement à travers un projet autour de la qualité de l’air qui pourrait faire l’objet d’un axe du Plan d’Investissement d’Avenir TIGA en Normandie. Une première piste de zone d’expérimentation est envisagée sur le territoire du Havre et une seconde à moyen terme sur celle de Rouen Métropole pour des aspects d’expérimentation de drones taxi.

Depuis 2016, le marché du drone à usage professionnel prend le relais du marché du drone de loisirs en perte de vitesse. Cet aéronef sans-pilote ni humain à bord, qui peut potentiellement être également terrestre ou maritime, peut avoir un usage civil ou militaire.

Devant les opportunités de l’usage professionnel, NAE travaille depuis un an à la structuration d’une activité drone.
Suite à une étude préalable du marché et du positionnement des acteurs au niveau national et régional, NAE a décidé de structurer la Normandie sur 2 axes différenciants :

  • le développement de briques technologiques et de services à forte valeur ajoutée autour de 3 usages prioritaires du drone que sont la sécurité/environnement, la logistique, le taxi drone ;
  • la détection de drones.

Pour cela, NAE a identifié 3 briques technologiques de spécialisation que sont :

  • le pilotage en essaim de drones ;
  • l’intelligence artificielle embarquée ;
  • l’intégration et l’évaluation de capteurs.

Ces briques doivent permettre le développement d’une expertise de pointe en Normandie et s’appuyer sur l’expérimentation de nouveaux usages en conditions réelles. Les efforts sont donc orientés vers la création d’une plateforme d’expérimentation autour d’usages innovants de drones et de détection de ces derniers et d’usages plus prospectifs comme les drones taxi ou les drones cargo.

Afin de cristalliser concrètement ces nouveaux axes de développement et déployer les 3 briques technologiques, NAE souhaite appuyer le dépôt d’un projet structurant autour de la qualité de l’air qui pourrait faire l’objet d’un axe du PIA TIGA en Normandie. Ce projet favorisera la constitution d’un éco-système efficace et pertinent, comme NAE l’a fait autour de la fiabilité des systèmes et des composants, et permettra de disposer de zones dédiées représentatives pour des nouveaux usages et technologies, pour à terme fournir un socle de prestations « drone ».

Une première piste de zone d’expérimentation est envisagée sur le territoire du Havre et une seconde à moyen terme sur celui de Rouen Métropole pour des aspects d’expérimentation de drones taxi.

Cette dynamique permet de fédérer autour de NAE des acteurs académiques comme l’Université du Havre (GREAH, LITIS), l’INSA de Rouen Normandie (LITIS), l’ESIGELEC mais aussi des industriels régionaux et nationaux (Thales, Cordon DS2i, ARELIS, Drone Xtr, Polidrone…) de même que des partenaires clés comme ATMO Normandie, Rouen Métropole, le Havre Seine Métropole, le GPMH ou encore SYNERZIP. Cette dynamique s’étend au-delà de la Normandie via des échanges renforcés avec des acteurs comme Squadrone Systems…

Les premiers résultats quant à la structuration et la coordination de l’ensemble de ces acteurs sont attendus pour fin 2019.

www.nae.fr

Découvrez également

FÊNO Festival, l’instant normand !

Au parc des expositions de Caen, les 12, 13 et 14 avril derniers, les normands ont pu assister à des…

Lire la suite

YesWeHack lève 4 millions d’euros et entend révolutionner le marché de la cybersécurité en Europe

YesWeHack, la première plateforme européenne de Bug Bounty annonce aujourd’hui une levée de fonds de 4 millions d’euros auprès d’Open…

Lire la suite