Dossiers

Innodesign : le Design comme levier de compétitivité et innovation

 

L’innovation a longtemps été considérée comme la résultante de la seule évolution technologique issue de la recherche fondamentale. Or, l’innovation, ce n’est pas seulement la R&D !

L’innovation peut prendre des formes multiples et trouver sa place dans les produits, les services, la production, les usages, les relations clients-fournisseurs, les marchés et les financements… C’est un processus souvent complexe que certaines entreprises, notamment les PME n’ayant aucune expérience en la matière peuvent avoir du mal à appréhender.

Etant désormais passés à une « économie de l’expérience »,  l’usage d’un produit et/ou service recouvre une importance fondamentale dans le développement des entreprises. La  « pensée design » (ou Design thinking) peut vous aider à repenser le management et la création en entreprise, à revitaliser votre offre, à innover !

Le design, au même titre que le marketing ou la recherche et développement, est une fonction de l’entreprise qui contribue à l’enrichissement d’une offre en réponse (ou par anticipation) aux besoins et attentes des consommateurs, des usagers et des citoyens. Il joue un rôle important dans la création de facteurs déterminants pour la compétitivité des organisations.

innodesign

 

Le design : « c’est beau ? » , « oui, mais pas que ! » : le design définit le sens et la forme des objets au sens large.

L’origine du mot « design » vient du latin designare qui signifie « marquer d’un signe distinctif ». Il regroupe à la fois le « dessein » et le « dessin », en intervenant sur la forme, l’usage et le sens que l’on choisit de donner aux objets, aux images, aux espaces, aux services, aux produits numériques, etc.

Indépendamment du champ d’intervention, la démarche design est une approche globale, créative et transversale qui allie méthodologie, dessin, intégration de l’objet (intégration plastique) et approche économique. Elle couvre l’ensemble de la chaîne de développement d’un projet.

Le design exprime toute sa richesse lorsqu’il est mobilisé sur l’ensemble des étapes d’un projet. Il contribue ainsi à créer un univers et à le rendre crédible grâce à la communication qu’il peut maintenir tout au long du processus. La maîtrise des dimensions créative et technique sert de lien de discussion avec tous les intervenants de l’entreprise.

Innodesign programme de promotion du design et prototypage rapide en Normandie

Dans le cadre de ses actions d’animation transversales, l’AD Normandie vous propose plusieurs moments d’échanges autour de cette thématique pour vous faire découvrir, d’une part, les apports du design dans des thématiques variés (silver économie, agroalimentaire, économie circulaire..) ;  d’autre part, les outils qui sont à disposition sur le territoire pour mener à bien votre projet.

 

Si vous cherchez un designer ou une compétence spécifique pour votre projet, nos conseillers sont à disposition pour vous aider dans vos démarches.
> Contact : Elisa Tofoni  – elisa.tofoni@adnormandie.fr – 02 31 53 34 59

 

La filière EMR (Energies Marines Renouvelables)

 

Avec une position stratégique au cœur du premier programme français d’éolien offshore et du premier appel d’offres de fermes pilotes hydroliennes, la région Normandie déploie des atouts naturels, structurels et technologiques qui la placent en tête de la filière des Energies Marines Renouvelables (EMR).

Des atouts naturels

La Normandie comme nœud maritime, est à équidistance de l’Atlantique et de la Mer du Nord. Sa position centrale au cœur de la Mer de la Manche permet d’approvisionner rapidement l’ensemble des 5 premiers sites éoliens français en mer, de même que l’Angleterre et l’Irlande. Largement ouverte sur la mer (plus de 600 km de côtes),  la Normandie se classe parmi les territoires possédant les plus gros potentiels éoliens en mer de France. Concernant le potentiel hydrolien, avec une vitesse moyenne de 5m/s, le courant marin du site du Raz Blanchard (pointe nord du Cotentin) représente à lui seul la moitié du potentiel hydrolien français ; soit un potentiel électrique de 3GW, mais surtout le 1er potentiel mondial exploitable.

Des atouts technologiques.

La Normandie réunit sur son territoire les compétences humaines, techniques et scientifiques pour le développement sur toute la chaine de valeurs de nouveaux projets EMR. Elle peut s’appuyer sur des compétences industrielles (DCNS, ADWEN, EDF-EN, WPD, GE..), un tissu dense de PME avec une longue expériences de grands chantiers industriels (énergie, construction navale et mécanique), une sous-traitance organisée, des entreprises innovantes dans le domaine (TIDALYS, CMN, SINAY, RUIZ… etc), des centres d’enseignement et de recherche de niveau international positionnés sur les EMR (Normandie Université, CNRS, ENSICAEN, ESITC Caen, ENSM Le Havre, Corrodys, CNRT Matériaux, ISPA, CNAM-INTECHMER, IRSEEM, ISEL…etc.).

Ce potentiel normand s’est concrétisé  par la sélection de 3 sites éoliens offshore : Courseulles sur Mer (EDF-EN, Enbridge inc., wpd offshore et GE ; 450MW; 75 éoliennes), Dieppe-Le Tréport (ENGIE, EDP Renewables, CDC et ADWEN ; 62 éoliennes ; 496MW) et Fécamp (EDF-EN, Enbridge inc., wpd offshore et GE ; 83 éoliennes, 498MW) retenus parmi les 5 sites en cours d’étude dans le cadre du programme français de champs éoliens (4 sites en mer de la Manche et 1 site en Atlantique). Le site du Raz-Blanchard a également été retenu avec celui du Fromveur, comme site pour la future implantation de fermes pilotes hydroliennes dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) de l’ADEME.

Des atouts structurels

Les principaux ports normands (Cherbourg, Caen-Ouistreham, Le Havre, Dieppe et Fécamp) offrent une solution complète industrielle et logistique. Cherbourg, grand port en eaux profondes, a des atouts en termes d’accessibilité des quais, tirant d’eau. Ports Normands Associés (PNA), a programmé 100 millions d’euros de travaux sur 4 an pour l’allongement du quai des Flamands (+320 m) achevé en mars 2015 et l’extension des terre-pleins à l’intérieur de la Rade (+39 hectares) d’ici à 2016. Ces ravaux permettent de répondre aux besoins des industriels impliqués pour les projets éoliens et hydroliens. Le port de Caen-Ouistreham a toutes les capacités à devenir base pour la maintenance du site eolien de Courseulles sur Mer. Le grand port maritime du Havre prévoit de renforcer ses infrastructures et la profondeur de ses bassins pour la manutention de charges lourdes pour les projets éoliens de Dieppe-Le Tréport et de Fécamp. Les ports de Dieppe et Fécamp seront réaménagés afin d’accueillir les activités de maintenance respectivement des parcs éoliens de Dieppe-Le Tréport et de Fécamp.

 

RIS3 : la stratégie régionale d’innovation pour une spécialisation intelligente

 

Dans le cadre de la programmation FEDER 2014-2020, la Commission européenne a souhaité que dans chaque région, le Programme Opérationnel soit adossé à une stratégie régionale d’innovation basée sur une spécialisation intelligente (SRI-SI ou RIS3).

Il s’agit de définir des priorités thématiques vers lesquelles sont fléchés les fonds FEDER dédiés à la recherche et à l’innovation. L’objectif est de cibler ces fonds vers des thématiques sur lesquelles la région possède de réels atouts et une plus-value. La dynamique ainsi créée autour de ces thèmes permettra de renforcer la compétitivité et la visibilité de la région. Les présentes SRI-SI sont valables jusqu’en 2020, la grande Normandie conservant temporairement deux PO et deux SRI-SI distincts.

Suite à un diagnostic comprenant notamment une analyse AFOM des territoires haut et bas normands et à une large concertation des acteurs, les thématiques prioritaires suivantes ont été définies dans chaque ancienne région.

En Haute-Normandie :

  • Vieillissement et performance des matériaux
  • Fiabilité des systèmes et des composants dans les systèmes embarqués
  • Efficacité des systèmes énergétiques de propulsion
  • Nouvelles technologies en chimie et biologie appliquées à la santé et au bien être
  • Eolien
  • Multi modalité et performance logistique

En Basse-Normandie :

  • Innovations en sciences et technologies biomédicales
  • Numérique et société
  • Milieux et Ressources pour une alimentation sûre, saine et durable
  • Matériaux durables et intelligents
  • Transition énergétique

 

L’AD Normandie est chargée du pilotage opérationnel de ces stratégies.

>> Pour en savoir plus : http://europe-en-normandie.eu/