Actualité

[COVID-19] -Une “Usine partagée” de production numérique à grande échelle d’équipements de protection sanitaire se met en place en Normandie

Publié le 30 mars 2020

Face à la crise liée à l’épidémie de COVID-19, la Région Normandie et Le Dôme, en lien avec la Préfecture et l’Agence Régionale de Santé de Normandie, coordonnent un projet de production numérique à grand échelle de matériels de protection sanitaire réutilisables pour pallier la pénurie d’équipements des professionnels de santé et doter dans un second temps d’autres types de personnels.

Initié par le Dôme, Centre de sciences de Caen Normandie (*), ce projet s’inscrit dans le cadre de l’appel à projets lancé par la Délégation Générale à l’Armement pour répondre à l’urgence du COVID-19, et s’appuie sur la mise en réseau des structures normandes – FabLabs, laboratoires publics, PME – disposant d’outils de prototypage rapide (découpeuses lasers, imprimantes 3D). Il prévoit dans un premier temps la réalisation d’une visière de protection en milieu médical dont le prototype devrait être validé très rapidement par les services de l’Etat. A terme, jusqu’à 500 pièces par jour pourraient ainsi être imprimées en 3D dans une quinzaine de structures du territoire. La première série de visières de protection produite dans le cadre de ce projet sera financée par la Région et mise à disposition gratuitement des professionnels de santé.
« Face à la crise sanitaire qui touche notre pays, les initiatives solidaires fleurissent un peu partout. Un formidable élan de solidarité s’est notamment emparé du secteur de l’impression 3D en Normandie pour pallier la pénurie de masques et d’équipement médical de protection. La Région a décidé de jouer pleinement son rôle de facilitateur et de fédérateur en coordonnant avec Le Dôme, à l’échelle de la Normandie, une filière de production numérique d’équipements de protection sanitaire. L’objectif est de construire un modèle qui permette aux structures volontaires, qui disposent d’outils d’impression 3D, de produire davantage afin de fournir rapidement et massivement les personnels soignants » a déclaré Hervé Morin, Président de la Région Normandie.
A travers cette expérimentation inédite, la Région et ses partenaires entendent bâtir un modèle de production et de diffusion rapide et maîtrisée d’équipements de protection sanitaire, qui pourrait, à terme, être reproduit dans d’autres régions : conception de produits « Open source » homologués par le milieu hospitalier, coordination des acteurs et mise en place d’une chaîne de production multi-sites sur le territoire régional, distribution rationalisée aux services de santé de Normandie en fonction des besoins préalablement identifiés.

Dans un premier temps, les partenaires ont décidé de concentrer l’expérimentation sur la production de visières de protection réutilisables en milieu médical, avant de l’étendre à d’autres produits (visières de protection en milieu ouvert pour les administrations ou les commerces, solutions de protections ou de pièces nécessaires pour les respirateurs etc.). Ces visières réutilisables sont destinées à être utilisées par le personnel médical en complément d’un masque en tissu. En créant une barrière, ces dernières permettent d’offrir aux soignants une protection, au-delà de la bouche, des yeux et du reste du visage.
Le coût de production de ces visières de protection est estimé à 10 € HT l’unité. Il intègre le prix de la matière première, le fonctionnement des machines, la main d’oeuvre ainsi que la distribution sur les sites désignés par les autorités publiques.
Ces équipements ont déjà été testés au CHU de Caen (service hygiène et sécurité).
À ce jour, 15 structures du territoire (représentant près de 70 imprimantes 3D et 10 machines de découpes laser) se sont associées à l’initiative normande pour une production totale estimée à 150 visières par jour en phase de démarrage de l’expérimentation puis jusqu’à 500 pièces par jour (en fonction de la disponibilité des matières premières).
Le projet de production se structure autour de trois pôles :

Pôle de Caen, piloté par Le Dôme
– Les  FabLabs : Le Dôme / Labo Tronic
– La Plateforme d’imagerie biomédicale Cyceron
– Les PME 3D&G / IMPRESSION 3D / ABE Conseil
Pôle de Rouen / Le Havre, piloté par Les Copeaux Numériques
– Les FabLab : Les copeaux numériques, le LH3D
– L’Ecole d’Ingénieurs (CESI)
– La PME LETTER IN
Pôle de Saint-Lô / Cherbourg-en-Cotentin, piloté par le Fablab Saint-Lô Agglo
– Les FabLab Saint-Lô Agglo / Communauté d’agglomération Mont Saint-Michel
– Normandie / EPN L@b Barenton
– PME Experience & Technologie
– L’ESIX Cherbourg, école d’ingénieurs publique de l’Université de Caen Normandie

L’entreprise Thyssenkrupp Plastics de Démouville, dans le Calvados, s’est quant à elle positionnée pour fournir la matière première (plaques de PETG) nécessaire à la production de ces visières de protection. L’entreprise Incaya, résidente du Dôme, s’est engagée à produire – dans un délai record – la plateforme d’enregistrement des demandes des professionnels de santé.

Pour rejoindre le projet si vous êtes un professionnel de Normandie ou formuler une demande d’équipements de protection,rendez-vous sur www.ledome.info
(*) Centre de sciences de Caen Normandie, Le Dôme est un espace collaboratif d’innovation ouvert à tous les publics, situé sur la Presqu’île de Caen. Il propose des actions de culture scientifique et technique autour de projets réels de recherche et d’innovation.

Découvrez également

Le 27 août, Fast Forward Normandie lancera son appel à candidature AgTech – FoodTech !

  Généraliste depuis sa création en 2015, l’accélérateur spécialise son action autour de 3 à 4 thématiques correspondant aux domaines…

Lire la suite

Hervé Morin confie à Bernard Leroy une mission portant sur la dynamisation de l’industrie en Normandie

Hervé Morin, Président de la Région Normandie, et Bernard Leroy, Président de l’Agglomération Seine Eure, ont visité aujourd’hui, à Val…

Lire la suite