Le fil info
Le fil info

Conférence de presse Covid 19 du 14/1/21 : quelles évolutions des mesures économiques ?  

lundi 18 janvier | 09:41 |

Le 14 janvier dernier le Ministère de l’Economie a annoncé plusieurs évolutions des aides aux entreprises.

 

Concernant le Fonds national de solidarité, 3 changements :

        pour les restaurateurs, dès décembre 2020 et pour toute la durée du Fonds, sortie de l’assiette de calcul de la totalité des produits de la vente à distance et de la vente à emporter,

        pour les fournisseurs de la restauration qui perdent plus de 70 % de leur chiffre d’affaires (CA), ils auront le choix dès décembre 2020 entre l’aide de 10 000 € ou une aide de 20 % de leur CA 2019 dans la limite de 200 000 euros par mois, le tout sans limite dorénavant du nombre de salariés,

        les viticulteurs deviennent éligibles au FNS renforcé, à savoir une aide de 15 % de leur CA 2019 dans la limite de 200 000 euros par mois s’ils perdent au moins 50% de leur CA, le taux passant à 20 % au-delà d’une perte de 70 %.

 

Le nouveau formulaire du FNS, pour l’exercice de décembre, est disponible dès à présent sur le site de la Direction Générale des finances publiques

 

En complément du FNS, sur la période de janvier à juin 2021, l’Etat va prendre en charge jusqu’à 70% des coûts fixes des entreprises qui subissent les effets de la crise et qui ont un CA supérieur à 1 million d’euros par mois, sous forme d’une aide exceptionnelle supplémentaire au FNS, plafonnée – pour l’instant – à 3 millions d’euros. A noter que la baisse du seuil de 1 M€ est en discussion avec l’Europe.

 

Concernant les prêts bancaires, 2 évolutions :

        un différé d’un an supplémentaire des Prêts Garantis par l’Etat (PGE) pour toutes les entreprises qui le souhaiteront,

        Il est demandé aux établissement bancaires d’examiner très favorablement et de manière personnalisée les demandes de moratoires ou de reports d’échéances nécessaires pour les entreprises subissant toujours des restrictions d’activité.

 

Au niveau comptable :

Autre nouveauté, la possibilité pour les entreprises qui n’ont pas pu utiliser leurs biens comme ils auraient dû l’être en 2020 de pouvoir différer l’amortissement comptable de ces biens afin de soulager les comptes des entreprises et de préserver leurs fonds propres.

Enfin, les exonérations et les aides au paiement des cotisations mises en place en décembre pour les entreprises fermées administrativement ou les fournisseurs de celles-ci qui subissent une baisse d’au moins 50% de leur chiffre d’affaires sont prolongées.

 

En savoir +