Actualité

Bilan de la 1ère année de l’ADN : objectifs atteints !

Publié le 17 mai 2017

Le 19 avril 2016, l’Agence avait été portée sur les fonts baptismaux par Hervé Morin à l’occasion d’une rencontre ayant rassemblé plusieurs centaines d’entreprises. Un an après, l’occasion de revenir sur cette année d’activité était nécessaire pour non seulement présenter les faits marquants de l’activité de l’agence mais aussi pour rassembler les partenaires sans lesquels la Normandie ne pourrait assurer son développement : les entrepreneurs. Mercredi 10 mai à l’Opéra de Rouen, devant plus de 900 acteurs économiques du territoire, le Président Morin est revenu sur les engagements qui avaient été pris.

Le bilan de l’ADN s’appuie sur une série d’indicateurs objectifs. Sur douze mois, l’ADN a réalisé plus de 1.100 visites et entretiens approfondis pour des discussions de projets très concrètes. En année pleine, le nombre total de visite  est de 1.500 visites. En matière de délais, l’engagement portait sur des réponses rapides auprès des entreprises, ce qui est le cas, notamment avec l’aide « Impulsion développement » avec une moyenne de 47 jours entre le dépôt du dossier et la notification d’accord. En ce qui concerne « Impulsion export », le délai entre la première visite et le dépôt du dossier tombe à 36 jours avec un délai d’instruction administratif de 22 jours en moyenne.

En moins d’une année, environ 40 millions d’euros d’aides ont été attribués à 400 dossiers, via les dispositifs « Impulsion », principalement sous forme de prêts, générant au total 160 millions d’euros d’investissement. Le prêt d’un euro par la Région permet à l’entreprise d’emprunter 4 euros au final. Si l’on met ces chiffres en perspective avec le bilan 2016 produit par la Banque de France, on constate une hausse de +19 % des investissements dans le domaine des entreprises manufacturières sur notre territoire. Hormis nos autres outils, le fonds régional de garantie nous a également permis de couvrir près de 25 millions d’euros d’investissements garantis par le fonds, et le fonds régional d’innovation avec BPI, a permis d’engager 10 millions d’euros en matière d’innovation.

53% des entreprises suivies par ADN sont des TPE et 41% des PME. 29 % des bénéficiaires se situent dans le domaine de l’énergie, 13 % dans l’agroalimentaire, et encore 9 % dans celui de la santé. En moyenne, ces entreprises bénéficient de prêts d’un montant moyen de 320.000€ pour « Impulsion développement » et de 40.000€ pour « Impulsion export ».

Le fonds Régional d’investissement, Normandie Participations, autre engagement important de la collectivité Régionale, montre des résultats encourageants pour ses 6 premiers mois d’existence opérationnelle. Sur six mois d’existence, 150 dossiers déposés et 3 à 4 nouvelles demandes par semaine nous parviennent. 45 millions d’euros de besoins se sont exprimés et près d’une quinzaine d’investissements ont été validés par le conseil d’administration. D’ici la fin du premier semestre, 15 millions d’euros seront décaissés.

Le département où nous réalisons le plus de visites est la Seine-Maritime (40 %) puis le Calvados avec 30 %. Ces pourcentages de visites sont corrélés au nombre d’établissements présents dans chaque département (35% des établissements normands sont en Seine-Maritime)

Par ailleurs, plusieurs initiatives permettant la mise en place d’une dynamique territoriale plus soutenue en matière économique sont en cours. Le plan de numérisation de l’économie normande, lancé à l’occasion du premier Salon de l’Industrie du Futur en Normandie ayant rassemblé plus de 750 chefs d’entreprise, suggère une réelle attente des entrepreneurs de tous secteurs. Les conférences territoriales de formation qui se sont tenues sur plusieurs bassins d’emploi de Normandie ont permis de mettre en adéquation attente des chefs d’entreprise et actions de la collectivité régionale en la matière. Enfin, La Région Normandie porte une véritable ambition pour ses petites entreprises. Les secteurs du commerce et de l’artisanat sont notamment des pourvoyeurs importants d’emploi mais sont aussi garants du lien social dans les zones rurales. La Région Normandie s’engage pour les territoires et ses entrepreneurs ; cet engagement se traduit par la mise en place du prêt « Croissance TPE Normandie » qui s’articule avec les autres outils de soutien tels que, DÉFI, le fonds de prêt d’honneur normand, le dispositif « coup de pouce » pour la création l’installation du guichet unique « Ici Je monte ma boîte » sur l’ensemble de la région.

 

1 an d’AD Normandie en chiffres :

  • 1 101 visites effectuées sur les 5 départements normands
  • 6 dispositifs d’aide IMPULSION pour couvrir l’ensemble des besoins des entreprises
  • Des délais d’instruction courts (moins de 2 mois) : 9 jours pour IMPULSION CONSEIL, 22 jour pour IMPULSION EXPORT, 43 jours pour IMPULSION DEVELOPPEMENT
  • Un effet levier pour la croissance des entreprises : 36M d’euros d’aides attribuées pour 158M d’euros d’investissements cumulés. Effet de levier 4
  • Un partenariat avec tous les types d’entreprises : 53 % des IMPULSIONS attribuées aux TPE, 41 % des IMPULSIONS attribuées aux PME, 6 % des IMPULSIONS attribuées aux Grandes Entreprises
  • Une collaboration quotidienne avec Bpifrance : 24M d’euros d’investissements garantis conjointement, 10M d’euros de projets d’innovation financés conjointement
  • Un soutien aux filières d’excellence : 7 contrats de filières signés, 2 en cours
  • Des évènements fédérateurs : Normandinnov avec 250 participants, le salon de l’Industrie du Futur avec 650 visiteurs, les Trophées de l’économie normande avec 900 participants
  • La création d’un Club régional des développeurs économiques
  • La création d’un outil web de suivi des visites d’entreprises : adnpartner.net
  • Un fonds d’investissement, Normandie Participations, au capital 100 % normand : 100M d’euros de dotation, 15 investissements déjà validés, 7M d’euros de fonds propres déjà injectés dans l’économie normande
  • Une dimension internationale : 34 implantations d’entreprises étrangères soit 810 emplois créés, 125M d’euros d’investissements étrangers en Normandie

Voir film :  » Bilan de la première année » .

 

Téléchargez l’intégralité du rapport d’activité de l »Agence de Développement pour la Normandie

 

« Une stratégie ne peut pas se limiter à un outil mais un outil efficace est essentiel à la mise en œuvre d’une stratégie. L’essence d’une stratégie est le choix d’accomplir ses activités d’une manière différente de celle de ses concurrents. C’est ce qui a été fait avec la création de l’ADN, outil différent d’une stratégie pro-business en Normandie, région en concurrence avec d’autres régions de France et d‘Europe. L’emploi, préoccupation principale des normands, est le résultat d’une politique d’investissement favorisée par un soutien massif de la Région. La création de valeur ajoutée produite par ces investissements s’appuie aussi sur des gains de compétitivité qui nous permettront de concurrencer les pays low-cost et de préserver nos emplois. » rappelle Hervé Morin.

Découvrez également

Les INFODAYS

  Une série de journées d’informations autour de différents thèmes seront organisées en Normandie, à partir de juillet 2017 afin…

Lire la suite

189 entreprises normandes ont candidaté aux Trophées de l’Économie Normande

Les entreprises normandes ont été très nombreuses à candidater aux Trophées de l’Économie Normande dans les 5 catégories qui leurs…

Lire la suite