Actualité

Assemblée plénière de la Région Normandie – 12 octobre 2020

Publié le 12 octobre 2020

Une assemblée plénière de la Région Normandie s’est tenue, lundi 12 octobre 2020, au Carré des Docks, centre de congrès et d’exposition du Havre, sous la présidence d’Hervé Morin. Parmi les sujets à l’ordre du jour, on peut retenir :

2 000 stages en entreprise pour les jeunes diplômés normands financés à hauteur de 14 millions d’euros par la Région

Dans le cadre de son plan de relance économique, la Région financera, dès le mois de novembre, 2 000 stages afin de permettre aux jeunes diplômés normands qui cherchent à intégrer un marché du travail fragilisé par la crise sanitaire d’effectuer une mission de développement de projet au sein d’une entreprise, d’une collectivité ou d’une association. Les jeunes auront le statut de stagiaire de la formation professionnelle et seront rémunérés par la Région. Ils percevront 650 € par mois, somme à laquelle s’ajoutera une aide à la mobilité de 50 à 250 € en fonction de la distance entre le lieu de résidence et le lieu du stage.

Adoption du dispositif « Normandie Relance Culture »

La Région se mobilise pour accompagner et anticiper les conséquences de l’épidémie de Covid-19 qui frappe un grand nombre de structures culturelles et patrimoniales, beaucoup d’entre elles ayant été contraintes d’annuler des manifestations, de fermer les portes des lieux d’accueil des publics et de voir la création mise à l’arrêt. Le dispositif « Normandie Relance Culture » vise à accompagner les projets de relance des professionnels du secteur culturel intervenant dans les filières suivantes: musique, théâtre, danse, cirque, arts de la rue, arts de la marionnette, arts visuels et numériques, cinéma, livre, patrimoine culturel. La Région mobilise 1,5 million d’euros pour ce dispositif qui intervient en complément des deux Fonds d’Urgence Culture lancés par la Région suite à la crise sanitaire et dotés de 2,5 millions d’euros au total.

Brittany Ferries : Les Régions Normandie et Bretagne se mobilisent pour soutenir la compagnie à hauteur de 85 millions d’euros sur les cinq prochaines années, dont 45 millions d’euros pour la Normandie

Alors qu’elle évoluait déjà dans un contexte peu favorable du fait du Brexit et de ses multiples conséquences, Brittany Ferries a été très violemment impactée par la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19. Le trafic des véhicules de fret ne représente, en effet, qu’une part minoritaire de l’activité de la compagnie, l’essentiel de ses revenus provenant des voyageurs individuels, à 80 % britanniques, qui traversent la Manche avec leur voiture.

Le début de reprise de l’activité en juin a été stoppé net mi-août, lorsque le gouvernement britannique a rétabli les mesures d’isolement imposées aux voyageurs en provenance de France et d’une partie des pays d’Europe continentale. A ce jour, seule la ligne de Caen à Portsmouth reste ouverte.

Brittany Ferries estime qu’elle ne transportera que 610 000 passagers entre octobre 2019 et 2020, soit une baisse proche de 75 %. Pour l’exercice 2020, la prévision de chiffre d’affaires est réduite à 196 millions d’euros, contre 469 millions d’euros pour l’exercice précédent.

Face à cette crise soudaine et extrêmement violente, Brittany Ferries a immédiatement agi. Une partie de la flotte a été désarmée et se trouve aujourd’hui dans les ports du Havre et de Caen ; les équipages bénéficient du chômage partiel, les droits leur étant ouverts jusqu’en décembre 2020 au moins. La compagnie a par ailleurs souscrit un Prêt garanti par l’État (PGE) d’un montant de 117 millions d’euros.

Pour pouvoir rembourser son PGE et poursuivre ses investissements Brittany Ferries devra améliorer sa performance économique globale d’au moins 50 millions par an sur cinq ans.

Dans ce contexte, les Régions Normandie et Bretagne ont décidé de se mobiliser pour soutenir la compagnie à hauteur de 85 millions d’euros sur les cinq prochaines années, dont 45 millions pour la Normandie.

Actualité des fonds européens en Normandie: Programme opérationnel FEDER FSE 2014-2020 (REACT-EU) et Programme opérationnel FEDER FSE+ et Fonds de transition Juste 2021-2027

Depuis 2014, la Région Normandie, en tant qu’autorité de gestion des fonds européens, pilote et met en œuvre la stratégie de développement régional via le FEDER et le FSE en finançant des actions et investissements publics et privés structurants pour le territoire.

Les premiers éléments liés à l’intégration du plan de relance européen dans la programmation 2014-2020 ont été présentés, ainsi que l’état d’avancement du Programme opérationnel 2021-2027 et notamment le Fonds pour une Transition Juste (FTJ), qui devrait abonder l’enveloppe de crédits européens dédiée à la Normandie pour la période 2021-2027.

 Rapport sur les orientations budgétaires 2021

Malgré les nombreuses incertitudes liées au niveau de recettes, la gestion des finances de la Région restera basée sur deux principes forts : la maîtrise des dépenses de fonctionnement et un fort investissement.

En 2021, la Région investira à nouveau massivement : 650 millions d’euros seront injectés dans l’économie régionale, situant une nouvelle fois la Normandie au premier rang des Régions françaises en la matière.

Dans le même temps, l’épargne brut, gage de la bonne santé financière de la Région, atteindra les 190 millions d’euros (l’épargne brute remonte peu à peu sous l’effet notamment de l’évolution différenciée des dépenses et recettes PRIC et la maximisation des fonds européens) et la collectivité affichera l’une des meilleures capacités de désendettement de France, restant sous les 5 ans à 4,34 ans en 2021.

 

Découvrez également

Partenariat entre le groupe Avril et Royal DSM pour le développement de la protéine de colza à Dieppe

Avril, quatrième groupe agroalimentaire français et Royal DSM, entreprise mondiale à vocation scientifique spécialisée dans la nutrition, la santé et…

Lire la suite

Assemblée plénière de la Région Normandie – 12 octobre 2020

Une assemblée plénière de la Région Normandie s’est tenue, lundi 12 octobre 2020, au Carré des Docks, centre de congrès…

Lire la suite