Le fil info
Le fil info

3 nouveaux appels à projets pour les entreprises

lundi 8 février | 10:06 | , ,

  • Un appel concerne l’ingénierie de formation en Normandie. Porté la Caisse des Dépôts, cet appel intitulé INGENIERIE DE FORMATIONS PROFESSIONNELLES ET D’OFFRES D’ACCOMPAGNEMENT INNOVANTES vise à accompagner les entreprises dans l’anticipation des mutations économiques et organisationnelles en cofinançant  des projets d’ingénierie de formation. Il cible des consortiums de partenaires privés et publics et des projets qui s’appuient sur une coopération entre entreprises et acteurs de la formation et de l’accompagnement et qui sont soutenus par les organisations professionnelles et les collectivités territoriales. Il est doté de 2 M€ (3.1 M€ par la Région Normandie et 3.1 M€ par l’Etat).

Les deux autres appels concernent le domaine de l’intelligence artificielle et des datas.

  • En Normandie, le Datalab (dont la Région est coordinatrice) lance un appel « DONNEES ET TECHNOLOGIES ASSOCIEES, APPLIQUEES A LA SANTE» pour faire émerger et accompagner des projets utilisant des données de santé, c’est-à-dire des projets utilisant des données à caractère personnel qui concernent la santé des individus, par exemple les données cliniques, ou des projets utilisant des données qui sont utiles au secteur de la santé (données n’ayant pas d’ordre médical mais revêtant un intérêt pour l’optimisation des organisations dans le secteur de la santé). Cet appel, ouvert jusqu’au 29 mars 2021, concerne une large palette d’acteurs : collectivités, établissements publics, d’enseignement supérieur, associations, entreprises (dans le cadre d’un partenariat formalisé avec une structure publique) et, bien entendu, les établissements de santé, réseaux et professionnels de santé publics et privés et plus généralement, toute structure porteuse au nom de plusieurs acteurs de santé.

 

  • De son côté, La France lance conjointement avec l’Allemagne un appel visant à DYNAMISER L’OFFRE DE SOLUTIONS EN INTELLIGENCE ARTIFICIELLEpour la prévention des risques, la gestion des crises et la résilience. Trois domaines d’application sont ciblés :
  • La santé : détection précoce des épidémies, simulations de stratégies de confinement…
  • L’économie : transformation temporaire des lignes de production, sécurisation et optimisation de  la chaîne logistique, maintien du lien à distance avec le client…
  • L’environnement : détection et prévention des crises environnementales, lutte contre l’artificialisation des sols, utilisation raisonnée des intrants en agriculture…
  • Sont également possibles des projets portant sur des questions transversales : partage de données, création de synergies basées sur des infrastructures existantes…Cet appel est doté de 10 M€ par chacun des deux pays partenaires. Les projets, à rédiger en anglais, sont à déposer avant le 29 avril. Ils seront ensuite sélectionnés en 2 étapes. Ils doivent être obligatoirement portés par un consortium binational, présenter un budget total d’au moins 4 millions d’euros et associer au minimum une entreprise et un organisme de recherche.

En savoir +